top of page
soiree_3.jpg

Gon’a Swing vient de « Gones » qui désigne les lyonnais… qui swinguent ! L’association est née le 9 avril 2015, de l’envie de promouvoir la danse, et notamment les danses Swing par des démonstrations, des évènements, des stages, etc.

Elle est ouverte à tous et à toutes et vise à partager avec tous les acteurs du swing lyonnais une même passion commune, la danse sociale.

Au cœur de notre projet : la musique live et la danse sociale. Soirées, ateliers, bals en plein air, nous organisons toute l’année des moments conviviaux qui rassemblent danseur.euses expérimenté.es et néophytes. Blues, Lindy hop, Balboa, Shag et Charleston solo, venez découvrir toutes les facettes des danses Swing.

 

L’association est administrée par un conseil constitué de :

  • Sandra Binauld

  • Philippe Bouchon (Trésorier)

  • Aurélien Faravelon (Président)

  • Letizia Frisina

  • Berengere Gaubert

  • Vincent Le Henaff

  • Aurore Mulertt (Secrétaire)

  • Mia Viel

L'association Gon'a Swing
Notre histoire

La création de l’association

Gon’a Swing voit le jour le 9 avril 2015 dans le petit appartement de l’un.e des membres fondateurs.ices de l’association (et qui en fait d’ailleurs toujours partie). Comme le stipulent ses statuts, l’association a pour objet « la promotion de la danse et notamment des danses Swing ». Les débuts de Gon’a Swing sont rythmés par des stages, qui commencent l’année même de la création de l'association (citons par exemple le Smile’n’Swing et le Swingtensive).

 

Une association, un festival

Très rapidement, les événements se multiplient. Du 25 au 28 mars 2016, se tient la première édition du festival Swing Roar (qui reste encore aujourd'hui le moment phare de l’association). 200 personnes se rassemblent alors à cette occasion. Une mascotte lion dénommée Swingba permet d’ailleurs aux festivaliers de gagner des cadeaux. Fort du succès de cette première édition, le Swing Roar devient le plus grand événement Swing de la scène lyonnaise et - à l’exception de la période Covid où le festival est remplacé par un Mini Roar - il se maintient tous les ans.

 

Diversifier la scène Swing

Lindy Hop, solo jazz, blues, Balboa, Shag, acrobaties, claquettes, Tango x Swing, mais aussi projections de films, conférences, flash mobs… Gon’a Swing diversifie ses ateliers et ne cesse de se réinventer. Dès 2016, l’association intègre la programmation du festival estival Tout le monde dehors de la Métropole de Lyon, événement auquel l’association participe toujours. En 2017, s’allie aussi à La Halte à Vaise dans l’organisation de soirées régulières qui se poursuivent encore aujourd’hui.

 

Rien sans les bénévoles

L'association n’existe que grâce à ses membres, tous.tes bénévoles, réguliers.ères ou ponctuels.lles. Gon'a Swing leur donne aussi la possibilité de se former à l’initiation des danses Swing (avec un stage « Apprendre à donner une initiation » en janvier 2017 par exemple).

Nos valeurs

Faire vivre la scène Swing lyonnaise

Pas de danse sans musique, Gon’a Swing met en avant les orchestre Swing lyonnais lors de ses événements (Holy Bounce Orchestra, Woo Katz, The Stomp Factory...)

Swing et safe place 

https://www.instagram.com/swing.stories.france/ :

« Des remarques sexistes, des gestes déplacés, des situations anxiogènes… beaucoup ont vécu ces expériences au sein de la communauté Swing. Swing Stories est une plateforme créée pour partager nos histoires en toute sécurité.

L’objectif ?

- Éduquer : Beaucoup ignorent encore ce qui constitue une agression et l’impact qu’elle peut avoir sur leur victime.

- Protéger : L’esprit familial du Swing nous incite parfois à nous exposer à des dangers. N’oublions pas notre sécurité !

Envoyez vos témoignages en MP. Votre anonymat et celui des personnes dont vous parlez seront strictement respectés.

Brisons le silence pour créer une communauté plus saine, pour nous et pour les personnes qui nous rejoignent ❤ »

bottom of page